Quelles règles de sécurité faut-il impérativement respecter en plongée ?

Publié le : 01 juillet 20224 mins de lecture

Sport nautique se pratiquant aussi bien dans l’océan qu’en mer, la plongée est un loisir très captivant ouvert à un large public. Consistant à rester sous l’eau sans remonter en surface pendant une longue durée, elle est réputée être une pratique dangereuse vu qu’elle expose facilement à des risques d’accidents divers. Cependant, ces risques pendant les sessions de plongée peuvent être limités dans la mesure où celle-ci se pratique conformément à des règles préétablies. Voici donc les règles de sécurité à respecter impérativement en plongée pour que vous puissiez la pratiquer en toute sécurité.

Les instructions à suivre avant la plongée

Pour explorer le monde sous-marin de la République dominicaine en toute sécurité, quelques règles sont à suivre. En effet, avant de faire de la plongée, il faut être en bonne santé physique et psychologiquement. Une bonne condition physique s’impose avant la plongée : cette activité requiert beaucoup d’énergies car mis à part la lourdeur des équipements de plongée hors de l’eau requérant de la force, le corps brûle beaucoup de calories sous l’eau face à la saturation de l’azote : alors alimentez-vous bien. Ajouté à cela, il faut une bonne hydratation car la plongée engendre une déshydratation. La tranquillité psychologique est également requise car une éventuelle crise de panique sous l’eau s’avère dangereuse. Enfin, il faut respecter ses limites et ne pas se forcer.

Les règles à respecter pendant la session de plongée

Pendant la plongée, il est important d’observer ces consignes : d’abord, le plongeur doit être muni des équipements adaptés, entretenus et vérifiés, tels que les combinaisons et masques de plongée, les palmes, les gilets de plongée, un dispositif de contrôle de la flottabilité (veste gonflable qui neutralise la flottabilité). Ensuite, il ne faut jamais plonger seul et s’éloigner de plus de 2 mètres de son binôme en vue d’une surveillance mutuelle et une réactivité rapide en cas de danger. A part cela, la remontée doit se faire lentement (10 à 15 mètres par minute) pour réduire le risque d’accident de décompression.

Les consignes après la plongée

Quoique la plongée se soit bien déroulée, il ne faut pas baisser les gardes : des consignes doivent être suivies à la lettre car même sorti de l’eau, des problèmes peuvent subvenir conséquemment à la plongée. Ainsi, si des démangeaisons, douleurs musculaires, ou nausées surviennent après la plongée, n’hésitez pas à consulter un médecin car ces malaises peuvent être signe d’accidents de décompression. Mais encore, il est conseillé d’éviter la pratique des sports violents après avoir fait de la plongée parce que cela favorise l’avènement des accidents de décompression.

Plan du site